Nombreuses sont les personnes qui ont tendance à confondre l'objet d'art et l'objet ordinaire. Si vous en faites partie, cet article vous sera d'une grande utilité. Il vous présente les principaux critères de distinction entre l'objet ordinaire et l'oeuvre d'art.

La finalité : utilité pratique/beauté et sens

Le premier élément qui permet de distinguer l'objet d'art et l'objet ordinaire est leur finalité. En effet, un objet ordinaire est généralement la conséquence du phénomène d'une production technique. Autrement dit, c'est un objet artisanal. Il s'identifie comme objet de la vie quotidienne. Il s'agit d'un produit accessible à tous et partout ayant une fin utilitaire. Oui. L'objet usuel se reconnait en réalité par son utilité. Il est un moyen permettant d'atteindre tel ou tel objectif. Ce qui n'est pas le cas d'un objet d'art qui est une fin en soi. Il existe pour lui-même, et non pour autre chose. C'est le résultat d'un phénomène de création artistique. Cette dernière étant considérée comme la transformation d'une matière première en vue de créer un effet de beauté. Les oeuvres d'art n'ont donc pas d'utilité pratique. À l'instar de celles présentes sur https://maisonparisienne.fr/, elles sont spécialement conçues pour leurs qualités esthétiques. Le plus souvent, on acquiert une oeuvre d'art pour sa forme, sa matière, sa couleur et son sens. Son but de rehausser la décoration d'une pièce. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'un objet d'art ne se retrouve en général que dans les musées, les galeries d'art ou les expositions temporaires.

Le statut : objet reproductible / oeuvre original

Le deuxième critère de distinction est le statut. Il faut dire que l'objet usuel est reproductible. Il se décline en de nombreux exemplaires. N'importe quel artisan peut le fabriquer. On peut même le remplacer au cas où il serait perdu. Ce n'est pas le cas d'un objet d'art qui est nécessairement authentique. L'oeuvre d'art est signée par un artiste et, de ce fait, a une valeur spécifique. En fait, un artiste est un homme qui crée, innove et invente ses propres règles. Autrement, il deviendra un simple artisan.

Le rapport au temps : objet précaire/oeuvre durable.

L'objet ordinaire ne bénéficie pas d'une grande durabilité. Étant donné qu'il est destiné à être utilisé une tâche précise, il finit par se dégrader au fil des années. Et même s'il ne s'use pas, il se peut qu'il ne réponde plus aux exigences actuelles. Dans ce cas, il sera remplacé par un autre objet moderne plus efficace. À l'opposé, l'objet d'art est caractérisé par une certaine permanence. Le temps n'a aucun effet sur sa résistance. Il perdure, peu importe les intempéries.

L'objet usuel peut-il devenir une oeuvre d'art

Il n'y a aucun doute, l'oeuvre d'art diffère de l'objet ordinaire. Toutefois, aujourd'hui, on constate que de nombreux objets ordinaires sont élevés au statut d'oeuvres d'art. L'art contemporain tend donc à ne plus respecter les critères traditionnels. L'oeuvre peut n'avoir aucun attrait esthétique, exister en plusieurs exemplaires, ou encore être éphémère et se faire appeler objet d'art. Il vous revient alors d'être vigilant.