Le cinéma a vu le jour avec l’évolution technologique dans l’univers du support photographique. Avant, l’objectif est basé sur la recomposition du mouvement, sans prêter plus d’importance à la projection. L’histoire du cinéma commençait en 1876, année où Eadweard James Muybridge a pu réaliser une décomposition du mouvement lui permettant de créer le zoopraxiscope.

Le début du cinéma

Ce sont les frères lumières qui ont tourné, pour la première fois, des films, en 1894. Ils cherchaient, dès 1895, à impressionner le public avec des projections privées. Le 28 décembre 1895, une projection publique a été organisée au salon Indien du Grand Café. Cette date est considérée, jusqu’à présent, comme la date de naissance du cinéma. Les acteurs de la cinématographie d’antan utilisaient particulièrement la cinématographie Lumière pour réaliser à la meilleure manière leurs différentes missions. Cet appareil se distingue, en effet, d’autres outils de projection par le fait qu’il est considéré à la fois comme caméra, tireur et visionneur. Les frères Lumière étaient en étroite collaboration avec des opérateurs pour bien réaliser des films courts ainsi que des documentaires. Puis, le cinéma fait vitement partie de l’art populaire. A l’initiative de Charles Pathé, des cameramen voyagèrent à travers le monde entier pour avoir des scènes extraordinaires.

Tout savoir sur le cinéma muet

Le cinéma muet était la première forme du cinéma. L’image, étant universelle, n’a pas encore pu laisser de la place à la langue. Heureusement que le cinéma a pu rencontrer rapidement des évolutions à couper le souffle. Les Frères Lumière ne sont pas, en effet, les seuls grands acteurs de l’apogée du cinéma. Méliès a aussi donné naissance à l’art cinématographique. En 1902, il a fait voir le jour à le Voyage dans Lune, le film de Science-fiction pionnier. A noter que ce grand acteur de la cinématographie a pu réaliser plus de 500 courts métrages.