Il existe de nombreux types de musique, dont la musique britannique et celle française. Chacune d’entre elle dispose de ses propres caractéristiques. Leur différence réside surtout au niveau des types d’instruments utilisés.

La musique britannique

Pratiquée principalement au Royaume-Uni, la musique britannique regroupe de nombreux styles. Parmi lesquels se distinguent la musique baroque et la musique classique dont les principaux artistes sont respectivement Georg Friedrich Haendel et William Boyce. La musique romantique fait aussi partie des styles musicaux britanniques. Elle a pu gagner de l’ampleur grâce à l’initiative des célèbres artistes, dont Michael William Balfe et Frederick Delius. Par musique britannique, il faut aussi s’attendre à des styles modernes et contemporains. Ils sont généralement les fruits des talents et inventions des fameux artistes, comme Benjamin Britten et Michael Tippett. Outre les styles, la musique britannique se distingue également par les matériels utilisés. Parmi les instruments de musique les plus prisés des adeptes de la musique méditerranéenne se distinguent les instruments à vent, dont le concertina, le Great Highland Bagpipe, le Scottish smallpipes, le Tin Whistle. Ils misent également sur des instruments à cordes, comme la Harpe Celtique, le Hammered Dulcime et le Crwth ou Crouth.

La musique française

Ayant vu le jour au Moyen Âge, la musique française est légèrement inspirée du plain-chant des Grégoriens. Elle a traversé de nombreuses étapes de son histoire en partant de la musique médiévale jusqu’au style moderne, sans omettre la musique romantique. A l’origine, des simples artistes Troubadours et les Trouvères ont joué sur la musique moyenâgeuse. La musique de la Renaissance a pu rencontrer l’essor à l’initiative de Clément Jannequin, Guillaume Dufay et de Josquin des Près. La musique baroque faisait partie des styles de prédilection de Jean-Baptiste Lully ou encore de Marc-Antoine Charpentier. Les musiciens français utilisent des instruments folkloriques bretons, Basques ou provençaux, pour accompagner ces musiques, selon la région.